Procédure utilisation des postes radios


  • Membre VEAF

    En ce début de saison pour l’escadrille, j’ai attaché une certaine importance à la mise en place du nécessaire pour faciliter et fluidifier un usage efficace et immersif des postes radios :

    • FreqPlan associé à un ACO
    • cristal radio commune à tous les avions
    • procédure de roll call

    Ces trois items sont intimement liés les uns aux autres, ainsi qu’à la “doctrine” d’utilisation des postes radios.

    Parce que j’ai initialement été “formé” ainsi, j’ai assez naturellement cherché à mettre en application la “vieille” pratique française.
    J’écris bien vieille parce que c’est quelque chose qui tend à évoluer…

    Historiquement dans l’armée de l’air française nous utilisons les postes radios d’une manière différente de nos amis américains : on croise les fréquences que nous sommes amenés à utiliser et on jongle avec les deux postes radios.
    L’idée derrière cette pratique, c’est d’anticiper ce qu’il peut se passer sur la fréquence suivante en l’ayant à l’écoute avant même d’être dans la zone/phase de vol concernée.
    Avec des postes que l’on désignait par une couleur, rouge pour l’UHF et vert pour la V/UHF, cela peut donner quelque chose qui ressemble à ça :
    La R2 permet l’échange interne flight avant les contacts avec la tour pour tout ce qui est mise en route/roulage/décollage

    • Rouge 2 (particulière flight 1) / Vert 3 (fréquence tour)
      Après le décollage et avant la sortie de zone on passe R6
    • Rouge 6 (fréquence suivi montée) / Vert 3
      On sort de la zone, la fréquence suivante est prête on peut alors passer la Vert 10
    • Rouge 6 / Vert 10 (particulière flight 2)
      etc…

    C’est toute une gymnastique un peu lourde qui demande une machine bien huilée lors des roll call. Cela demande surtout une bonne préparation de la gestion des postes radios pour les leadeurs, avant le vol !

    Avec l’arrivée du Rafale… plus de poste rouge et vert :lol: , mais des postes un et deux !
    Une première pratique alors était de dédier un poste à tout ce qui est tactique (particulières flights, packages, comms avec AWACS, GCI etc…) et l’autre à tout ce qui est domestics (tour, circulation aérienne…). D’où les appelations proposées lors de notre première soirée sur ce thème : tac et dom pour désigner respectivement les postes 1 et 2.
    C’est quelque chose qui marche, avec parfois visiblement aussi des petits “bugs” dans les cristals se succédant…

    Pour le coup certains proposent parfois de revenir à la 80-6 : la majeure partie des avions militaires proposent au moins un poste UHF et un V/UHF. Il existe des mots codes pour les désigner : Victor et Uniform (c’est la pratique que nous avons historiquement le plus utilisé à la 235th 😊 ).
    Mais voilà, comme pour Tac et Dom, ça peut très bien marcher, mais il arrive aussi qu’on se retrouve avec des petites incohérences sur les cristals (dans l’esprit…).

    Dans l’histoire il y a très probablement d’autres facteurs explicatifs, mais a priori, dans cette petite synthèse, je ne dois pas être très loin de la vérité ;).

    En parallèle de tout cela, il y a une autre pratique, sans doute plus faite pour vous plaire (et moi aussi 😊 ) dans le contexte d’usage qui est le notre, celle de nos amis américains : en règle générale on trouve également deux postes sur leurs chasseurs.
    Mais eux ce qu’ils font c’est qu’ils en dédient un à la patrouille, et ils n’y touchent pas de tout le vol.
    L’autre poste est dédié aux organismes de contrôles ou fréquences de zone ou autres fréquences tactiques. Leur approche est de dire qu’on ne peut être en contact qu’avec un tiers à la fois en fonction de là où on se trouve, et donc de simplement faire se suivre les fréquences de contact (sans donc jamais avoir en écoute par anticipation ce qui se passe dans une zone où l’on se rend… c’est un choix !).
    Même si des contextes tactiques ou réels peuvent contre-dire cette approche, celle-ci me paraît bien adaptée à ce que nous faisons.
    Ses deux gros avantages :

    • très facile à appréhender et mettre en pratique
    • réduit très fortement le besoin en préparation sur la partie gestion des postes radios

    Bref tout ceci pour vous expliquez un peu d’où vient tout ce que je commençais à mettre en place, et comment j’ajuste la chose pour que ce soit toujours mieux adapté à notre contexte et pratique.

    Donc, pour la suite, je vais ajuster la cristal radio (le FreqPlan si besoin il y a), afin de coller à cette ajustement de doctrine dans la façon d’utiliser les postes radios 😊 .

    Merci pour votre lecture 😊 . Et à très vite pour la suite, en vol B) …