• Membre VEAF

    @sharko ok merci pour l’info ✌


  • @zip Que fait-on s’il n’y a pas assez de pilotes VEAF compétents pour assurer la mission? on annule la mission? dommage pour celui qui a passé plusieurs heures à la préparer.

  • Membre du bureau

    @skyknight Oui exactement. Il faut être humble. L’objectif d’une mission c’est certes de s’amuser mais c’est aussi de progresser. Si on juge qu’on n’est pas assez compétent en tant que groupe alors on met la mission de côté et on fait un training spécialisé sur les points qu’il manque. C’est déjà arrivé plusieurs fois, il ne faut pas en avoir honte.


  • @sharko mon avis est plus général. De plus je n’ai pas tout les tenants et aboutissants, enfin si avec toutes ces discussions je commence à comprendre le Pb.
    Si mon post t’a froissé excuse moi la métaphore était maladroite et un peu exagérée au vu du contexte.
    Je le retire. L’incident est d’ailleurs plus sur la forme que sur le fond.
    Après un sujet connexe, laisser des places pour les pioupiou c’est bien aussi même si ils ne font pas grand chose car on apprend jamais autant que sur le terrain.

    Ludovic

  • Membre du bureau

    @chipmunk

    En tant que membre 735 :
    Il ne faut pas que tu aies peur d’assumer que tu as de la marge de progression sur plein de points (vol formation, respect de mission, engagements, etc). Dans une association c’est normal que les gens s’expriment et qu’ils soient écoutés. Si as besoin d’aide sur ces points, il faut demander.

    En tant que président de la VEAF :
    Par contre la mauvaise foi, je n’aime pas ça. Ce que tu as écrit n’est pas tombé dans oreille d’un sourd.
    Mon conseil pour que cela se passe mieux serait : écoute les gens et soit positif, plutôt que de juste les entendre sans te remettre en question.

  • Membre VEAF

    @darklulu Salut j avou que la metaphore etait un peu exagerée, j ai également édité mon post, pas de soucis pour le reste, pas de probleme de mon cote ne t en fais pas et je te remercie pour ta démarche de revenir sur tes propos .

  • Membre VEAF

    Pour participer aux sujets.

    Pour Sharko: Il crée une mission, invite des personnes externe à la VEAF (v’là le beau monde qu’il a invité en plus 🙂) propose des slots disponible pour la veaf, tout ça sur un serveur non utilisés par les membres.
    🤔 Je pige pas le problème. A la rigueur, qu’il demande à Zip, Magic, Mitch, Maddog bref un ancien du gaz, pour plus de transparence.
    On va pas faire un sondage avec tous les membres a chaque fois pour savoir si Sharko, Dilixo ou Hodgy peuvent inviter des connaissances ou amis.
    En tout cas moi, je n’y vois aucun problème.

    Ensuite je suis également pilote de chaise de bureau, j’ai connu et voler avec des personnes qui sont très impressionnante dans ce domaine sans avoir touché un seul avion réel. J’ai aussi vu des pilotes (civil) réel être de sacrés quiche en vol.
    Le plus important à mes yeux, prendre du plaisir, comme l’a dit Zip nous sommes des passionnés au final, nous n’avons que le positif sans le négatif du métier et désolé mais avoir les fesses dans un cockpit de 2000 en VR alors que je suis en pantalon de pyjama avec ma tasse de café, ça n’a pas de prix 😁.

    Bisous 😘.

  • Membre VEAF

    Bonsoir, après avoir lu tous les pavés (Forum et Discord), je vais essayer d’être concis mais je préviens, ce n’est pas gagné…

    Concernant la mission de vendredi (qui est quand même le sujet principal)

    • Je rejoins les avis de Zip, le premier message de Magic et le second de Maddog, sur le fait que le post sur le calendrier a cruellement manqué de forme et de clarté. Il y avait trop peu d’informations sur l’organisation autour de l’événement (nombre de participants extérieurs, volontés du Mission Maker). Avec les résultats qu’on connaît maintenant, à nous de les analyser pour mieux faire la prochaine fois.

    • Sur le fond cependant, si une OPEX est organisée il faut pouvoir assurer un nombre de places pour les “extérieurs”. En donnant la priorité absolue aux membres (ce qui semble être le cas d’après les règles explicitées par Zip) alors il est possible qu’une OPEX se transforme en OPINT. Une répartition équitable comme énoncée par Magic dans son premier post est une solution mais il faut alors modifier les règles de participation aux missions (ou mettre en place des règles exclusives aux OPEX).
      –> Sujet à garder au chaud à mon avis car un vide organisationnel a été trouvé visiblement.

    Concernant les sujets annexes

    • Les événements sur le calendrier doivent être plus clairs quittent à être plus longs (après tout, lire ne fait pas de mal et écrire non plus) et c’est d’autant plus vrai pour les OPEX. J’ai déjà fait la remarque à @Sharko et c’est un axe d’amélioration qu’il connaît. Je considère (c’est bien un avis personnel) qu’une personne doit être en mesure d’avoir un aperçu général de la mission (avec un lien vers un mass brief par exemple) mais aussi des contraintes imposées par le Mission Maker. Par contraintes, je pense à la disponibilités des slots restants ou bien aux différents pré-requis attendus par exemple. On le fait pour les trainings, sans problèmes, alors je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas pour les missions. Je regrette d’ailleurs que malgré le fait d’en parler régulièrement, le programme de formation de Jed est toujours trop peu utilisé alors qu’il pourrait résoudre beaucoup de sujets.

    • En tant qu’association, je pense que c’est un objectif commun que de vouloir satisfaire le plus grand nombre. Organiser des missions exclusives aux pilotes expérimentés (sur avis du Mission Maker / organisateur) est une idée, afin que ceux qui cherchent " à pousser le bouchon" puissent trouver leur compte. Cela a d’ailleurs déjà été discuté dans le thread “Virage” sur Discord ou encore sur le forum lorsque l’on avait émis la possibilité d’organiser des missions de deux types : simples et complexes.
      Cependant, l’organisation autour d’une mission de ce genre doit être très claire pour éviter les inscriptions hasardeuses. La fréquence de ces missions devrait aussi être faible, pour ne pas pénaliser les autres pilotes.

    En me relisant, je me dis finalement que beaucoup de sujets abordés ici l’ont déjà été par le passé et que des outils ont été crées pour y répondre. Mais comme toujours, il faut utiliser ces outils et cela concerne autant les Mission Makers que les participants.

  • Membre du bureau

    Merci à tous d’avoir exprimé votre avis sur ce sujet épineux, et désolé de certaines dérives qui ont pu découler de cette conversation.

    J’avais également eu des kilomètres d’idées et d’opinions dans un précédent sujet, et je n’avais pas encore apporté de conclusion à tout ça.

    Et pour cause : malgré des mois de recherches et de discussions, aucune idée réellement innovante et potentiellement efficace n’a été trouvée.

    Je tiens cependant à rassurer tout le monde; nous continuons à chercher une manière de réorganiser notre activité afin que tout le monde puisse y trouver son compte : les mission makers, les simmers exigeants, les pilotes moins chevronnés et même ceux qui ne viennent que pour la balade.

    Nous vous donnerons des informations sur les éventuelles idées que nous retiendrions, et bien sûr vous serez consultés en tant que groupe avant de changer quoi que ce soit !

    En attendant, paix sur Terre, bons vols à tous et … à la chasse, bordel !


  • @magicbra Excuse-moi hier où j’ai été un peu brutal quand j’ai affirmé que l’auto évaluation ne marchait pas, je me suis laissé emporté par mon coté passionné. Je pense seulement que l’auto-évaluation est nécessaire, mais a ses limites et c’est peut-être là le problème: comment évaluer un pilote autrement que par auto-évaluation? franchement je n’ai pas de réponses simples car faire passer des qualifications nécessitent beaucoup de temps et d’investissement (sans doute plus que préparer les missions). D’autres escadrilles sur DCS ont essayé de le faire mais ça n’a pas vraiment fonctionné longtemps.

  • Membre du bureau

    @skyknight

    Il n’y a pas de réponse simple. Cela revient surtout à ce demander ce que le groupe veut.

    Perso, je suis contre l’idée de passer des cyber diplôme validés par quelqu’un. Et je suis persuadé que si les gens se motivent ils peuvent progresser.
    Comme on oblige aucun vol, il y a forcement de la perte de connaissance entre deux pour ceux qui ne volent pas beaucoup. Il n’y a que eux qui peuvent juger cela. Sinon il faudrait faire de l’évaluation constante.

    A voir si ce document est suffisant ou pas :
    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1zc7hW_wtoe42jYiydycihXzrqxiBp1ErLWSrU67GKWc/view#gid=0

  • Membre du bureau

    Je rappelle que l’excellent document de @Jed “Programme de formation” est référencé dans le menu “liens” de notre site :

    06576946-d86f-4f7b-afe1-467b0ad29b26-image.png

    Aucune excuse pour ne pas l’utiliser !


  • @magicbra Salut magicbra. Je ne suis pas favorable pour pour faire passer des qualifs aux membres de la VEAF pour diverses raisons…
    Le document auquel tu fais référence est complet et suffisant à mon avis à condition que les pilotes l’utilisent honnêtement et sincèrement.
    Chacun devrait en prendre un exemplaire et s’y référer pour établir son niveau. Est-ce que cela suffit? je pense que c’est l’expérience qui le dira.